Le Blog d'I Love Garden

Suivez nos conseils et informations pour vos jardins

Aménagement de jardin : les techniques d’abattage d’arbres

Solution de dernier recours, l’abattage d’arbres devient inévitable lorsqu’un danger est pressenti, notamment en cas d’arbres morts, malades ou penchés. Il s’agit d’une intervention dangereuse qui nécessite du savoir-faire et du professionnalisme. Pour vous aider à mieux comprendre cette étape de l’aménagement du jardin, voici un rappel des techniques d’abattage d’arbres les plus utilisés.

Les paramètres à considérer avant l’abattage d’arbres

Pour des raisons de sécurité, il existe plusieurs paramètres à considérer avant de procéder à l’abattage d’un arbre. À commencer par la direction de chute déterminée par le site sur lequel l’arbre se trouve, la direction du vent, la position de l’arbre. Il faudra ensuite créer deux zones distinctes : la zone de chute et la zone de repli. Parfois, les experts en abattage d’arbre prennent soin d’éliminer les contreforts sur la base des troncs pour mieux déterminer la direction de chute, avant de procéder à l’entaille d’abattage en respectant un angle droit et dont la profondeur représente 1/5 du diamètre du tronc.

La zone de rupture sur un arbre à abattre

Parmi les détails techniques à observer durant un abattage d’arbre, la zone de rupture est indispensable pour assurer la direction de chute. Cela est d’autant plus important s’il s’agit d’un arbre massif planté au beau milieu d’une propriété avec voisinage. Dans certains cas, l’abattage d’un arbre est précédé d’un élagage pour réduire autant que possible le nombre de branches avant de faire tomber l’arbre.

Le matériel d’abattage d’arbre

Parce que l’abattage d’arbre est une intervention dangereuse, elle nécessite l’utilisation d’un matériel spécifique. Outre la tronçonneuse, les experts vont utiliser des poulies, des cordes de rétention et des winchs comme système de freinage lors de la montée ou de la descente des branches durant la phase de préparation à l’abattage des arbres.